SEO Technique

12/9/2023

Guide : Créer une arborescence de site web parfaite pour le SEO

Création d'une arborescence de site web
Blog Author IMage
Yohann

Expert SEO

L’arborescence d’un site web est la première étape à aborder lors d’une création ou d’une refonte d’un site web.

Sans cette arborescence un site est un véritable labyrinthe dépourvu de structure, la navigation ne peut être fluide : l’utilisateur et Google ne s’y retrouvent pas.

La création d’une arborescence de site web optimisée est donc indispensable pour un site web destiné à se positionner sur Google et à retenir les visiteurs.

Arborescence de site : définition

L’arborescence d’un site est une représentation structurée des pages présentes sur ce site. Elle peut être présentée comme un arbre ou comme une table des matières sous forme de catégories et sous-catégories.

Cette arborescence consiste à classer ses pages par thème puis par niveau de hiérarchie afin d’organiser les informations de manière intuitive pour l’utilisateur et les moteurs de recherche.

En SEO on utilise souvent une arborescence sous forme de cocon sémantique qui consiste à partir d’un mot clé général en tant que page mère puis de développer des contenus sur des mots clés de longue traîne autour de ce mot clé en pages filles et petites filles.

Concrètement, pour un blog qui parle de sport et qui veut développer un cocon sémantique autour de la boxe, ça donnerait ça :

cocon sémantique autour de la boxe

Page mère (mot-clé global) : Boxe

Pages filles (mots-clés de longue traîne) :

  • Histoire de la boxe
  • Règles de la boxe
  • Techniques de boxe

Pages petites-filles (mots-clés de longue traîne encore plus spécifiques) :

Sous "Histoire de la boxe" :

  • Évolution de la boxe
  • Grands boxeurs de l'histoire

Exemples d’arborescence de site

Il peut être difficile de savoir comment structurer son arborescence avant d’avoir analysé plusieurs exemples concrets. 

J’ai donc créé des brouillons d’arborescence pour trois typologies de sites différents pour que tu puisses visualiser simplement comment faire avec des exemples concrets. 

Pour un e-commerce

Imaginons un e-commerce qui vend des accessoires de boxe. Pour mettre KO la concurrence en SEO, le site pourrait être structuré comme ci-dessous.

Arborescence d'un e-commerce d'accessoires de boxe

Les produits sont d’abord triés par catégories (sacs de frappe, gants de boxe…) puis par sous-catégorie pour plus de précision (sacs de frappe sur pied, sacs de frappe suspendus…). 

L’e-commerce comporte aussi d’autres pages comme la page d’accueil et la page à propos.

Pour un SEO bien optimisé, le site possédera idéalement un blog où on retrouve le cocon sémantique créé juste avant. 

Pour un blog

Reprenons l’exemple du blog de sport. Ce blog pourra faire le choix d’être entièrement structuré en cocon sémantique autour des différents sports.

Pour l'exemple, j'ai continué la même logique que le cocon de la boxe en ajoutant un cocon autour de la natation. 

arborescence d'un blog de sport

Pour une entreprise de services

On retrouve plus ou moins la même logique pour une entreprise de services que pour un e-commerce : on a des pages mères services puis des pages filles sous-services. 

On peut faire le choix de structurer son blog en cocon sémantique ou par thématiques en fonction de sa recherche de mots clés et de ses besoins/envies.

Arborescence d'une entreprise de service

L’objectif d’une arborescence de site web en SEO

S’il y a bien une chose à prioriser en SEO c’est l’expérience utilisateur. Le but numéro 1 de Google est de satisfaire l’utilisateur en lui recommandant des sites qu’ils vont aimer.

C’est ce qui fait qu’ils continuent à utiliser Google. Si la structure de ton site est faite n’importe comment, l’utilisateur ne parviendra pas à trouver l’information qu’il cherche et le quittera.

En plus d’avoir directement perdu des utilisateurs, Google comprendra que ton site n’est pas qualitatif et fera baisser sa position dans les pages de résultats de recherche.

Mais ce n’est pas tout, les moteurs de recherches doivent aussi parcourir les sites web. Google et les autres moteurs de recherches ont un budget de crawl : si un site est trop compliqué à parcourir, ils l’éviteront au maximum. 

Il faut donc tout faire pour guider au maximum les moteurs de recherches avec un parcours clair, fluide et efficace. Le but : montrer à Google de quoi parle son site et quelles sont les pages importantes.

Se faire aimer des moteurs de recherche est le premier pas à faire pour être référencé correctement. Ne t’en fais pas, si tu lis l’article en entier, ton site sera le petit préféré de tous les moteurs de recherche !

Outils pour créer son arborescence

Avant d’attaquer la création de l’arborescence de ton site, il te faut un outil efficace (à moins que tu préfères la version à l’ancienne sur papier).

Pour se faire on utilise un outil de cartographie mentale qui permet de créer très simplement une arborescence et de la visualiser clairement.

Dans tous les exemples précédents, j’ai utilisé MindMeister qui offre une interface très intuitive parfaite pour les débutants. Il offre également la possibilité de collaborer en temps réel et s’intègre avec des outils comme MeisterTask pour ajouter une fonctionnalité de gestion de tâches.

Mais il existe d’autres outils qui sont tout aussi efficaces : 

  • Whimsical : Interface intuitive et épurée, idéal pour les wireframes et les diagrammes d'arborescence.
  • Microsoft Visio : Outil puissant qui s’intègre avec d'autres produits Microsoft. Mais le coût est élevé et la courbe d'apprentissage plus prononcée.
  • Lucidchart : Facile à utiliser et comporte des fonctionnalités de collaboration. Les options de personnalisation sont assez limitées.
  • GlooMaps : Simple et gratuit. Mais les fonctionnalités sont limitées et il n’y a pas de possibilité de collaboration en temps réel.

Guide de création de l’arborescence

Tu as bien compris ce qu’était une arborescence et à quoi elle servait, tu as choisi un outil ? On peut démarrer la création.

Brainstorming et premier brouillon

La première étape va être de réfléchir aux pages dont tu as besoin sur ton site. Poses toi ces questions : 

  • Quels sont les objectifs principaux de mon site ?
  • Qui est mon public cible et qu'est-ce qu'ils cherchent sur mon site ?
  • Quelle information est essentielle à inclure sur mon site ?
  • Comment puis-je organiser l'information de manière logique et intuitive ?
  • Quelles seront mes pages principales (ou pages mères) ?
  • Quelles seront mes sous-pages (ou pages filles) ?
  • Comment puis-je structurer mon site pour faciliter la navigation de mes utilisateurs ?

Commence à créer un brouillon de structures avec les pages importantes qui doivent, selon toi, figurer sur ton site. Ne te prends pas trop la tête pour cette étape, c’est seulement un brouillon.

Analyse concurrentielle et retravail du brouillon

Une fois que tu as un premier brouillon, établi une liste de sites concurrents qui sont bien positionnés en SEO (utilise semrush ou un autre outil SEO). 

Analyse la structure de chacun des concurrents et adapte ton brouillon en vérifiant que tu n’as rien oublié. Commence à créer une structure plus efficace que la plupart de tes concurrents.

Recherche de mots clés

Maintenant que ton brouillon est prêt, on va attaquer la partie SEO. Le but est d’avoir un site qui se positionne : il est donc important que ses pages importantes aient un potentiel de trafic élevé.

Commence par entrer le mot clé principal de chaque catégorie dans un outil comme SEMRush, à partir de ce terme tu pourras détecter des mots clés importants à cibler. L’outil te donnera également des mots clés de longue traîne que tu pourras utiliser en sous-catégorie.

En reprenant l’exemple du blog de sport, on voit que notre page fille “bienfaits de la natation” est bien recherchée et que la difficulté est relativement faible. Les pages petites filles sont aussi présentes avec “bienfait natation brasse”, “natation bienfait sur le corps”, “bienfait natation crawl”.

recherche de mots clés sur semrush

N’oublie pas de noter le volume de recherche et la difficulté de chaque mot clé, c’est ce qui va te permettre de prioriser les efforts et de prendre des décisions sur les pages qui sont à garder ou à retirer.

Liste un maximum de mots clés dans un fichier Excel avec toutes les infos associées.

Attention, si ton site n’est pas destiné à 100% au SEO, tu n’es pas obligé de suivre strictement l’étape de la recherche de mots clés, peut-être que des pages importantes pour ton activité font peu de recherche sur Google.

Catégorisation des mots clés

Une fois que tu as tes mots clés, tu vas t’assurer de les avoir attribués à la bonne catégorie. Tu dois créer une catégorie par page mère : cette catégorie doit correspondre à un mot clé principal recherché.

À chaque catégorie tu vas ensuite assimiler des sous-catégories qui seront les mots clés de longue traîne trouvés via le mot clé principal de la catégorie mère.

Tu peux répéter l’opération pour les sous-sous-catégories si tu en as. Attention à ne pas aller trop en profondeur, les pages accessibles en plus de 3 clics sont déconseillées car trop difficiles d’accès.

Création du schéma d’arborescence

À ce stade, tu dois avoir une idée des pages à créer pour une arborescence de site optimisée pour le SEO.

Tu n’as plus qu’à reprendre ton brouillon d'arborescence et à le modifier avec tes mots clés recherchés.

Une fois que ce schéma sera intégré à ton site web, ta puissance de frappe SEO sera décuplée. La navigation sera fluide, les moteurs de recherche et les utilisateurs s’y retrouveront facilement et tu transféreras efficacement ton autorité au sein de tes pages. 

Intégrer le schéma à son site web

illustration de l'intégration de l'arborescence

Avoir un bon schéma d’arborescence c’est très bien mais il faut savoir l’intégrer correctement à son site pour qu’il soit vraiment utile.

Voyons ensemble les points d’attention.

Structure d’URL

Il est important de comprendre une chose : Google ne se repère pas via la structure d’URL mais via le maillage interne, le menu de navigation, le fil d’ariane et le sitemap.

Le plus important dans les URL est leur consistance et leur simplicité.

Pour un blog et un e-commerce je ne conseille pas d’inclure la catégorie dans l’URL. La raison est simple : le moindre changement de catégorie va créer des erreurs 404 et des problèmes SEO.

Pour les pages fixes, on peut intégrer la hiérarchie dans l’URL car elles sont moins amenées à être changées. Il faudra tout de même rester attentif et créer des redirections au moindre changement.

Exemple concret pour KnockTheSERP : 

“Audit SEO” (page fixe, fille de la page “Prestations”) : www.knocktheserp.com/prestations/audit-seo 

La page est fixe, j’ai choisi d’intégrer la hiérarchie dans l’URL.

“Pourquoi utiliser un CDN en SEO ?” (article de blog de la catégorie “SEO Technique”) : www.knocktheserp.com/blog/cdn-seo 

Je n’intègre pas la catégorie dans l’URL en cas de changement.

Autre bonne pratique pour les URL : on garde uniquement les mots clés importants pour éviter les URLs à rallonge.

Menu de navigation

En général le rôle du menu est de lister les pages mères, il peut aussi lister les pages filles via un menu déroulant.

Le but principal du menu est de diriger les utilisateurs et Google sur les pages importantes de son site. Il présente la hiérarchie principale du site.

La conception du menu dépend beaucoup de la typologie du site, ce qui compte c’est que la navigation soit claire et intuitive, on évite la surcomplication.

Fil d’ariane

Le fil d’ariane est un élément primordial de l’intégration de l’arborescence dans son site web. C’est lui qui va permettre à Google et à l’utilisateur de bien comprendre la structure du site.

En effet, sur chaque page, il va montrer clairement à l’utilisateur et aux moteurs de recherche où ils se trouvent dans l’arborescence. Le fil d’ariane intègre aussi des liens qui permettent à l’utilisateur de remonter facilement dans la hiérarchie.

Le fil d’ariane doit donc intégrer toutes les pages mères. Par exemple, le fil d’ariane de KnockTheSERP pour la page “Audit SEO” intègre bien sa page mère “Prestations”.

exemple de bon fil d'ariane

Un mauvais fil d’ariane n’indiquerait pas la présence de la page mère (malheureusement je constate très souvent cette erreur).

exemple de mauvais fil d'ariane

Maillage interne

Le maillage interne est ce qui va diffuser toute la puissance SEO au sein de ton site. Il ne faut surtout pas le négliger !

Le maillage interne peut être compliqué à appréhender au début, voyons tout ça en imaginant son site comme un arbre.

La page d’accueil est comme le tronc de l'arbre, un pilier central qui soutient l'ensemble de la structure. De ce tronc, émanent de grandes branches, qui sont comme les pages mères. Chaque grande branche se subdivise ensuite en plus petites branches et en rameaux, qui représentent les pages filles et petites filles.

Dans ce système, l'autorité (comparable à la sève de l'arbre) se propage du tronc (la page d’accueil) vers les grandes branches (pages mères) et ensuite vers les petites branches et les rameaux (pages filles et petites-filles). Les branches principales, ou pages filles, qui sont plus importantes, reçoivent plus de sève.

Les branches ne sont pas isolées les unes des autres. Il existe des liens entre elles, permettant à la sève (l'autorité) de circuler non seulement du tronc vers les branches, mais aussi d'une branche à l'autre, facilitant ainsi la diffusion de l'autorité dans l'ensemble de l'arbre (le site).

Attention, les catégories doivent rester étanches, pour notre site de sport on ne fait pas de liens de la boxe vers la natation. Cette étanchéité doit être présente à tout étage de la hiérarchie.

Prenons l’exemple d’une version simplifiée de notre site de sport, chaque flèche (en vert) représente un lien qu’il est possible de faire.

exemple de maillage interne

La page mère fait un lien à ses pages filles qui se font un lien entre elles et font un lien retour vers leurs mères. Les filles font un lien aux pages petites filles qui se font un lien entre elles et font un lien retour vers leurs mères.

Comment modifier l’arborescence de son site sans impacter négativement son SEO ?

L’idéal est de créer une bonne structure dès la conception d’un site. Le travail de refonte étant un travail périlleux pour le SEO.

Cependant, il est essentiel de reposer les bases si le travail a mal été effectué, l’impact à long terme sera très important pour le référencement naturel.

Les raisons valables d’une refonte peuvent êtres : 

  • Une réorganisation des contenus : avec le temps, un site peut accumuler une grande quantité de contenus qui finissent par être mal structurés. Pour améliorer la navigation du site, il peut être nécessaire de créer une nouvelle arborescence.
  • Une amélioration de l’UX : si la navigation n’est pas optimale pour les utilisateurs, une refonte pourra améliorer le site autant sur l’aspect taux de conversion que sur l’aspect SEO.
  • Un changement d’activité : si l’entreprise change une partie de ses activités, l’arborescence devra être challengée pour être en phase avec celles-ci.
  • Une optimisation SEO : si l’arborescence est mal optimisée d’un point de vu SEO et que le site peine à décoller, c’est une bonne idée de réviser tout ça.

Si une de ces raisons te pousse à modifier l’arborescence de ton site, il faudra que tu commences par te demander si la refonte doit être partielle ou complète.

La refonte sera partielle si seules certaines parties de l'arborescence posent problème ou si tu souhaites simplement ajouter de nouvelles sections à ton site. Cela pourrait concerner l'ajout d'une nouvelle catégorie ou la réorganisation de certaines sous-pages pour améliorer la navigation.

La refonte sera complète si l'ensemble de l'arborescence du site n'est plus adapté à tes objectifs ou si tu rencontres des problèmes majeurs d’UX ou de SEO. Cela pourrait nécessiter de repenser entièrement la structure de ton site.

La différence entre la refonte partielle et la refonte complète est que la refonte partielle permet d’isoler la partie du site qui sera retravaillée, le travail sera beaucoup moins complexe. 

Dans les deux cas il faudra suivre ces étapes : 

  1. Audit : Commence par réaliser un audit SEO de ton site pour comprendre ses points forts et ses faiblesses. Identifie les pages qui ont le plus de valeur en termes de trafic et de backlinks.
  2. Création de la nouvelle arborescence : Crée la nouvelle structure de ton site en veillant à conserver une logique claire et à offrir une bonne expérience utilisateur. Assure-toi de conserver les mots clés importants et de créer des URL claires et pertinentes.
  3. Création d'un plan de redirection : Prépare un plan de redirection 301 pour toutes les pages dont l'URL va changer. Cela permet de rediriger l'utilisateur et les moteurs de recherche vers la nouvelle URL, préservant ainsi l’autorité SEO des anciennes pages.
  4. Optimisation SEO de la nouvelle structure : Applique les bonnes pratiques SEO sur la nouvelle structure en suivant les recommandations du début de l’article. Assure toi également d’optimiser les balises de titre, les méta descriptions, les balises Hn, l'utilisation de mots clés appropriés, etc.
  5. Test sur un environnement de développement : Avant de lancer le nouveau site, teste-le sur un environnement de développement. Vérifie les redirections, les liens internes, le temps de chargement, etc. Utilise un outil d’audit technique comme Screaming Frog pour analyser les potentielles erreurs, tu peux suivre mon guide d’audit SEO technique pour ça.
  1. Lancement et surveillance : Une fois que tout est prêt, lance ton nouveau site. Surveille de près les performances SEO dans les jours et les semaines qui suivent. Utilises Google Search Console pour vérifier l'indexation de ton site et identifier les éventuelles erreurs.

Il est normal de constater une baisse du trafic SEO juste après la refonte, il faut laisser le temps aux moteurs de recherches d’explorer de comprendre la nouvelle structure du site.

La baisse ne doit cependant pas s’éterniser. Si après plusieurs semaines, le trafic ne repart pas à la hausse, il est nécessaire d’identifier les problèmes et d’y remédier.

J’espère qu’après la lecture de cet article tu es prêt à créer une arborescence de site web parfaitement optimisée pour le SEO. Si tu as le moindre doute, n’hésite pas à consulter mes prestations SEO !

Articles dans la même catégorie

Badge Image
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En cliquant sur "Accepter", vous consentez à leur utilisation.
Voir la Politique de confidentialité